Manutention et stockage dans les réseaux de chaleur

 

manutention_reseau_chaleur
La manutention et le stockage dans les réseaux de chaleur sont des opérations extrêmement importantes lors de l’installation, l’entretien ou l’extension d’un réseau de chaleur, et l’optimisation énergétique est au cœur des préoccupations. Nous avons d’ailleurs déjà abordé le sujet dans plusieurs fiches techniques, notamment celles concernant
les pertes thermiques, la pose de manchons ou encore la conduction thermique. Un point sur ces étapes qui requièrent également une grande attention.

La manutention dans les réseaux de chaleur

Pour garantir le bon état du matériel et la sécurité des personnes qui transportent ou déchargent des tubes en acier pré-isolé ou des accessoires complémentaires (coudes, manchons…), certaines précautions sont de rigueur.

Le chargement et le transport

Au cours du chargement, vérifiez que l’enveloppe de protection des éléments ne risque pas de se déchirer au contact des arêtes vives de la remorque ou de l’extrémité des tubes.

Afin d’éviter tout risque d’usure, de choc ou de chute, il faut disposeruniformément les tubes en acier pré-isolé, les coudes et le matériel complémentaire sur une remorque et les sécuriser à l’aide de sangles, de cales ou de séparateurs en bois, dans le cas des tubes.

Enfin, avant tout déplacement, il est nécessaire de bâcher tous les composants en polyuréthane et les manchons d’une remorque.

Le déchargement :

Lors du déchargement, il faut veiller à être tout aussi minutieux que lors du chargement et du transport. Le déchargement peut se faire à la main pour les tubes de moins de 12 m et les accessoires complémentaires. Toutefois, il est recommandé d’utiliser plutôt des machines spéciales pour décharger les différents types de tubes et les accessoires complémentaires en toute sécurité – par exemple, un chariot élévateur ou une grue équipée de sangles (de 10 cm de largeur minimum pour décharger les tubes de 12 m).

Le stockage dansles réseaux de chaleur

Pour le stockage, comme pour la manutention, une attention toute particulière doit être apportée au matériel afin de garantir conformité et sécurité.

Il est conseillé de stocker :

– les tubes en pyramide sur un terrain sec et plat ;

– les manchons en position debout afin d’éviter toute déformation ;

– les composants pour fabriquer la mousse PUR dans un endroit bien sec et aéré entre 15 et 30 °C.

Attention, sachez qu’il est interdit :

– d’utiliser des cordes ou des chaînes en acier en guise de sangles ;

– d’utiliser un chariot élévateur dont les fourches pourraient être en contact direct avec les tubes ;

– de transporter ou de déplacer des éléments à enveloppe en polyéthylène si la température est égale ou inférieure à -15 °C ;

– de stocker du matériel plus de 3 mois après la livraison.

La mise en fouille

Pour rappel, la mise en fouille est l’action par laquelle les tubes sont mis dans la tranchée. Pour cette étape aussi, la vigilance est de mise.

Mode d’emploi  d’une mise en fouille optimum :

– Dimensionner la tranchée de manière à ce que l’épaisseur de la couche de couverture soit de 600 mm minimum.

– Prévoir 150 mm de séparation entre les tubes et la paroi de la tranchée.

– Poser les tubes sur un lit de sable d’une épaisseur de 100 mm à l’aide d’engins munis de deux sangles qui maintiennent le tube à 2 endroits différents pour éviter de déformer le tube. De plus, il est fortement déconseillé de traîner les tubes dans la tranchée afin de ne pas abîmer la gaine PEHD.

Attention, si vous ne respectez pas ces étapes, vous risquez d’endommager prématurément les tubes avant qu’ils ne soient enterrés et d’impacter négativement le fonctionnement du réseau.

Pour recevoir régulièrement d’autres conseils et ne rien manquer de l’actualité des réseaux de chaleur, abonnez-vous à notre newsletter.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !