Metz : un réseau de chaleur 100 % lorrain

Metz : un réseau de chaleur 100 % lorrain

Géré par la société mixte UEM, le chauffage urbain de la ville de Metz (Lorraine) est l’un des plus importants de France. Aujourd’hui – et depuis la jonction des réseaux de Metz-Est et de Metz-Cité en 2007 -, il représente une longueur de 93 kilomètres. Il a vendu en 2014 une énergie calorifique de 376 GWh, soit l’équivalent de plus de 33 000 logements de type F3 approvisionnés. Il est alimenté par une centrale biomasse, qui produit une énergie 100 % locale, privilégiant les ressources naturelles lorraines.

Metz en bref

La ville de Metz est la préfecture du département de la Moselle et de la région Lorraine. Elle compte environ 120 000 habitants dans ses murs, et 390 000 en incluant son aire urbaine.
Située dans l’Est de la France, Metz connaît un climat de type océanique dégradé. Les hivers y sont relativement froids (-0,5 °C en moyenne basse, avec un record à -20,1 °C), et les étés dans la moyenne française (au plus haut, 25,3 °C en moyenne en juillet). La topographie de Metz est particulière : la position de la ville en fond de vallée adoucit en effet le climat par rapport aux plateaux environnant. Il y neige malgré tout 26 jours par an en moyenne, le double de la moyenne nationale.

Une gestion totalement indépendante

Il aura fallu deux ans de travaux et 50 millions d’euros d’investissement pour mettre en service l’unité biomasse de la centrale de Metz-Chambière en 2013. Elle produit l’essentiel de la chaleur distribuée par UEM. Cette dernière est la première entreprise locale de distribution indépendante française. Créée en 1901, elle s’est vu confier en premier lieu la mission du “service public d’électricité” par la Ville de Metz, d’abord sous forme de régie municipale en 1925, avant de devenir une Société d’Économie mixte en 2008. Elle distribue à Metz, en plus de la chaleur, l’électricité et la télévision par câble et internet. UEM compte ainsi, selon les derniers chiffres, environ 500 salariés, plus de 285 000 usagers – dont 15 000 clients professionnels -, sur 142 communes.

Une production de chaleur économique et responsable

La centrale de Metz-Chambière est le principal outil de production d’électricité et de chauffage urbain d’UEM. Elle fonctionne sur le principe de la cogénération – qui permet de récupérer la chaleur générée par la production d’électricité -, et utilise des ressources naturelles 100 % lorraines (plaquettes forestières à 68 %, bois de récupération à 20 % et écorces et résidus de scieries à 12 %). 100 000 tonnes de plaquettes sont nécessaires à son fonctionnement sur une année !

Elle est composée d’une chaudière d’une puissance thermique de 45 MW qui produit de la vapeur à partir de plaquettes de bois, et d’une turbine à contre-pression d’une puissance de 9,5 MW. Le fonctionnement de cette centrale a par ailleurs permis la création de 40 emplois dans la filière bois : la filière d’approvisionnement est en effet constituée en collaboration avec l’Office National des Forêts, la Coopérative forestière Forêts et Bois de l’Est pour les forêts privées et des opérateurs locaux dans les domaines forestiers et de l’environnement.

La mise en service du réseau de chaleur de Metz-Chambière a permis de remplacer la consommation actuelle de près de 20 000 tonnes de charbon et de réduire les émissions de CO2 de 10 000 tonnes chaque année. Elle présente ainsi un bilan carbone neutre pour l’environnement.

Source de l’image à la Une : Flickr (leonhe2)

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !