Le B-A-BA des réseaux de chaleur

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur ?

Un réseau de chaleur est un système de chauffage urbain centralisé, destiné à chauffer des bâtiments publics et privés. Pour cela, il utilise des énergies provenant de différentes sources. Ces énergies peuvent être conventionnelles  (charbon, fioul, gaz…), renouvelables (solaire, géothermie, biomasse…) ou de récupération (incinération de déchet…). Pour désigner la répartition de chacune d’entre elles, on parle de « mix énergétique ». Leur part est exprimée en pourcentages.

De quoi un réseau de chaleur est-il composé ?

Un réseau de chaleur est constitué de trois éléments clés : l’unité de production de chaleur, le circuit de distribution et les sous-stations d’échange.

–       L’unité de production de chaleur : C’est le site principal qui permet au réseau de produire la chaleur nécessaire à son activité, à partir des sources citées plus tôt.  Il peut s’agir, par exemple, d’une chaufferie, ou bien d’une usine d’incinération d’ordures ménagères. La plupart du temps, cette unité de production fonctionne en continu, afin d’assurer un service de chauffage permanent aux usagers.

–       Le circuit de distribution : Il s’agit d’un réseau de canalisations par lesquelles transite la chaleur. Celle-ci y est transportée par un fluide caloporteur (eau chaude ou vapeur). Lorsque le fluide chaud transite de l’unité de production vers les sous-stations, on parle de circuit de distribution primaire. Lorsqu’il transite des sous-stations vers les logements individuels des bâtiments, on parle de circuit de distribution secondaire. Une fois acheminé vers les sous-stations, le fluide, devenu froid, circule en sens inverse, c’est-à-dire qu’il retourne vers l’unité de production, et ainsi de suite. C’est pour cette raison que l’on dit des réseaux de chaleur qu’ils fonctionnent en circuit fermé.

–       Les sous-stations  d’échange : Il s’agit de postes situés au pied des bâtiments qui redistribuent la chaleur issue de l’unité de production aux logements individuels, assurant ainsi le circuit de distribution secondaire. Ceci, à l’aide d’un échangeur thermique.

Source image à la Une

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !