Le B-A-BA des énergies renouvelables

Les énergies « renouvelables » pourraient être une solution à l’augmentation de gaz à effet de serre. Issues de phénomènes naturels, potentiellement inépuisables, la plupart d’entre elles constituent une alternative écologique aux énergies traditionnelles polluantes. Quelles sont-elles ? Comment les utiliser ? Voici leurs principales caractéristiques et leurs différentes familles.

Qu’est-ce que c’est ?

Les énergies renouvelables peuvent être consommées à grande échelle sans risque d’épuisement. Les ressources naturelles comme le charbon ou le pétrole ne sont pas considérées comme renouvelables car les humains les utilisent plus vite qu’elles ne se renouvellent. Leur source principale est le soleil, qui permet la plupart des phénomènes dont on peut tirer de l’énergie. Parmi ceux-ci, le vent, le cycle de l’eau, les vagues ou encore les courants marins.

Qu’est-ce qu’on en fait ?

Grâce aux énergies renouvelables, on crée de l’électricité, de la chaleur ou encore de la force motrice. Leur utilisation n’est pas un phénomène récent. Depuis toujours, l’être humain se sert de son environnement pour produire de l’énergie. Les sources d’eau chaude étaient déjà utilisées dans les thermes dans l’antiquité et les moulins exploitent depuis longtemps la force des vents ou du courant.

Les différentes familles

L’énergie solaire

Energie-solaire

Elle peut être utilisée sous forme d’énergie thermique (production de chaleur) ou photovoltaïque (production d’électricité). On s’en sert notamment pour chauffer des pièces ou cuire des aliments.

L’énergie éolienne

W

C’est la transformation du vent en énergie via les éoliennes. Généralement regroupées en parc – sur terre ou en mer – elles sont pour la plupart reliées au réseau électrique. Des éoliennes moins puissantes peuvent également générer l’énergie nécessaire pour alimenter une pompe à eau ou un petit réseau électrique.

L’énergie hydroélectrique

Energie-hydroelectrique

Il s’agit de tirer parti du déplacement de l’eau  pour produire de l’électricité. Parmi les différentes techniques utilisées, on compte principalement les barrages et les centrales équipées de turbines implantées sur un cours d’eau.

L’énergie marine

Energie-marine

Les mers et océans constituent une importante source d’énergies :

l’énergie marémotrice, que l’on tire des marées

l’énergie houlomotrice, créée par le mouvement de l’eau

l’énergie hydrolienne, récupérée via des turbines actionnées par les courants sous-marins

l’énergie thermique, issue de la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes

l’énergie osmotique, encore à l’état expérimental, qui exploite le mélange d’eau douce et d’eau salée quand un fleuve rejoint la mer.

L’énergie géothermique

Energie-geothermique

La récupération de la chaleur produite par la Terre permet la production de chaleur et d’électricité.

L’énergie de la biomasse

Biomasse

C’est l’utilisation de ressources naturelles pour créer de l’énergie. La combustion (de bois, d’herbe sèche, …) est l’une des plus vieilles sources d’énergie renouvelable. Aujourd’hui, la science permet d’exploiter  la bioénergie pour produire de l’électricité ou de la chaleur.

 

Sources : image à la Une, image 1, image 2, image 3, image 4, image 5, image 6

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !