Nouvelle chaufferie biomasse pour le CHU d’Angers

dalkia biomasse chu angers

Après 18 mois de travaux au CHU d’Angers (Maine et Loire), Dalkia, filiale d’EDF, vient d’inaugurer la nouvelle chaufferie biomasse qui alimentera l’hôpital. L’entreprise a conçu, construit et exploitera cette nouvelle installation, d’une puissance totale de 6.7 MW et située dans la zone logistique du CHU. Une chaufferie gaz & fioul, située sur le plateau des Capucins, vient en renfort en cas de défaillance du système ou en appoint.

Dalkia précise que la chaufferie possède deux chaudières à haut rendement, qui permettront de limiter la facture énergétique du CHU, et que 85% de la production de chaleur est issue de biomasse, notamment de plaquettes forestières issues des départements alentours. Cette nouvelle installation devrait permettre d’éviter 16 000 tonnes par an d’émissions de CO2, et la construction de la chaufferie a aussi vu la création de 16 emplois longue durée, notamment dans la filière biomasse. L’ADEME a subventionné le projet, et le contrat durera 25 ans.

Yann Bubien, Directeur Général du Centre Hospitalier universitaire d’Angers, s’est montré satisfait du nouvel équipement :

Ce nouvel équipement témoigne de l’engagement citoyen de notre établissement. C’est un engagement écologique, car nous abandonnons le recours aux énergies fossiles, mais aussi un engagement envers nos patients à qui l’on se doit de garantir le meilleur confort et la sécurité maximale de prise en charge. Comme dans tout centre hospitalier nous avons des secteurs extrêmement exigeants en termes de ventilation et des besoins en eau chaude… Cette chaufferie biomasse, pensée dans le cadre d’un partenariat de qualité, répond à ces multiples contraintes.

La nouvelle chaufferie ne fait pas qu’alimenter le CHU : elle dessert aussi l’Institut de Cancérologie de l’Ouest, le centre des Capucins et le département de pédiatrie du Cesame, le Centre de santé mentale. D’autres bâtiments, comme l’institut de biologie en santé de l’université d’Angers, ainsi que le bâtiment en construction IRIS2, y sont également connectés.

Jean Michel Mazalérat, PDG de Dalkia, a conclu :

A l’heure de la transition énergétique, les différents acteurs du territoire sont appelés à optimiser leur production et consommation d’énergie tout en garantissant la continuité du service et un confort égal à leurs usagers. De par ses activités, le centre hospitalier universitaire d’Angers doit assurer la meilleure performance énergétique. Fort de son expertise dans le domaine hospitalier, le groupe Dalkia a tenu à s’associer au CHU d’Angers dans sa recherche d’économies d’énergie et a su relever ce défi en mettant en place des solutions techniques adaptées.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !