Comprendre le prix de la chaleur

Comprendre le prix de la chaleur

Un usager – qu’il s’agisse d’un professionnel ou d’un particulier – se pose moins de questions face à sa facture d’électricité ou de gaz, que face à celle de sa consommation de chaleur produite par un réseau de chaleur. Cela est notamment dû à la régulation du marché de l’énergie, qui rassure le consommateur. Voici une synthèse des éléments à prendre en compte pour comprendre la facturation de la chaleur fournie par un réseau de chaleur.

Deux particularités des réseaux de chaleur

– Les prix du matériel (chaudière, tuyaux…), de l’entretien et des réparations liés à un réseau de chaleur sont directement inclus à la facture finale. À l’inverse, ces dépenses ne figurent pas sur celle d’un consommateur raccordé au réseau d’électricité ou de chauffage autre.

– Dans la majorité des cas, le consommateur final de la chaleur produite par un réseau de chaleur n’en est pas l’abonné. En effet, ces installations sont généralement gérées par des syndics (pour les copropriétés), des bailleurs (pour les logements sociaux) ou encore des régies.

La composition d’une facture de chaleur

Chaque réseau de chaleur est d’abord un projet puis une réalisation unique. De fait, les prix varient d’un réseau à l’autre. Toutefois, différentes dépenses sont communes à toutes ces installations :
– l’amortissement des équipements et de leur installation ;
– le combustible, quel qu’il soit (bois, gaz, fioul…) ;
– le fonctionnement et l’entretien.

Le cas du gestionnaire secondaire

Le gestionnaire de l’immeuble (le syndic, le bailleur social ou la régie) paye à l’exploitant du réseau la livraison de la chaleur jusqu’à la sous-station. Il est ensuite responsable de son acheminement, de la sous-station jusqu’aux différents logements. Si cette étape n’est pas gérée en régie, l’entretien, la conduite et le fonctionnement de la partie interne du réseau sont pris en charge par un gestionnaire de réseau secondaire. Il peut s’agir d’un autre poste de dépenses facturé.

La facture du consommateur final

Le consommateur final n’est pas l’abonné du réseau de chaleur. Il n’y a donc pas de comptage individuel (par logement ou par entreprise) mais un comptage par sous-station. Un calcul permet alors de répercuter le coût de la chaleur sur les charges des occupants.

Pour comprendre plus en détail votre facture de chaleur produite par un réseau de chaleur, des fiches pratiques réalisées par l’ADEME et le Cerema sont à votre disposition.

Source de l’image à la Une : Flickr (Lucas Hayas)

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !