Boulogne se dote d’un réseau de chaleur… sous-marin

Pour mettre en place un réseau de chaleur, on peut installer le circuit de distribution sous l’eau. C’est le cas à Boulogne-sur-Mer, où deux canalisations ont été récemment posées dans le lit de la Liane.

reseau-chaleur-boulogne

La ville de Boulogne s’est lancée dans plusieurs chantiers sur ses réseaux de chaleur. L’objectif est de pouvoir chauffer ses bâtiments grâce à l’énergie de récupération. Ainsi, la chaleur générée dans la station d’épuration d’Outreau sera récupérée pour alimenter le quartier de la Liane. Des échangeurs récupéreront de l’énergie sur les incinérateurs de boues, tandis que des pompes à chaleur seront installées sur les bassins de décantation.

L’énergie ainsi récupérée sera acheminée par le réseau de chaleur, en traversant le fleuve de la Liane. Le transport sous-marin a été préféré à l’acheminement aérien, à la fois inesthétique et difficile à mettre en œuvre.

Il a fallu creuser une tranchée dans le lit du fleuve, afin d’y déposer les deux canalisations. L’opération a été réalisée le 18 février dernier. Longues de 110 mètres et lourdes de 40 tonnes, les canalisations ont été déposées dans le fleuve à l’aide de grues. Les conduits flottants ont ensuite été remorqués jusqu’à la tranchée, lestés et enfin raccordés au réseau existant. Elles ont ensuite été recouvertes de sédiments, pour assurer leur stabilité.

Crédit photo : Guy Drollet

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !