Stockholm lance une initiative de chauffage urbain

La capitale suédoise, Stockholm, lance une initiative de chauffage urbain pour chauffer 10 % de ses maisons grâce à la chaleur résiduelle des centres de données.

Cela fait partie d’un projet d’une grande ampleur dont l’objectif est de rendre la ville exempte de combustibles fossiles à l’horizon 2040. Cette solution pourra se concrétiser grâce à la collaboration du gouvernement suédois, du fournisseur de chauffage et de refroidissement urbains Fortum Värme, de l’opérateur de réseau électrique Ellevio, et de l’opérateur de télécommunications suédois Stokab.

Les parcs de données de Stockholm font appel à de l’eau froide pour refroidir ses serveurs. Grâce à des infrastructures permettant la récupération de la chaleur, l’eau chaude pourra alors être redistribuée à travers le réseau de chauffage urbain.

 

À noter que près de 90 % des bâtiments de Stockholm sont déjà raccordés aux réseaux de chauffage urbain. Ce qui fait d’elle l’une des rares villes au monde où la réutilisation de chaleur à grande échelle, à partir des centres de données, est possible.

Un nouveau centre de données pour le détaillant H&M devrait bientôt être mis en place pour fonctionner avec une charge de 1 MW. La chaleur résiduelle permettra de chauffer jusqu’à 2 500 appartements. Un autre projet est également prévu par l’entreprise de télécommunications et d’informatique Borderlight. Ce centre de données nécessitera plus de 5 MW d’énergie et pourra ainsi fournir de la chaleur à plus de 10 000 habitations.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !