Meridiam investit 100 millions d’euros dans la biomasse

La PME Meridiam investit 100 millions d’euros dans la biomasse, en construisant une usine à Pomacle-Bazancourt (Marne).

Cette enseigne est très active dans le marché de la biomasse. Elle vient de mettre en œuvre son premier projet d’envergure, avec la collaboration du groupement Européenne de Biomasse et de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

D’ici à 2020, une centrale de cogénération sera ainsi mise en place pour fournir de l’électricité au réseau et pour produire de la vapeur à un industriel local.

Une autre partie de l’énergie produite servira à faire tourner l’usine de pellets qui devrait, à son tour, alimenter la centrale en combustible.

Le complexe industriel, dénommé Fica-HPCI, couvrira une surface de 8 hectares. Il sera équipé d’une turbine capable de générer 12 MW d’électricité ainsi qu’une chaudière de 50 MW.

Pour fonctionner, l’usine de production de pellets aura besoin de 300 000 tonnes de biomasse par an. Ces matières premières sont constituées essentiellement de résidus de bois ou de vigne locaux.

Elles constituent une excellente alternative au fioul ou au charbon qui sont généralement utilisés dans les chaufferies industrielles. Elles permettent en effet d’obtenir un rendement plus élevé, de l’ordre de 5,3 MWh/tonne, sans avoir besoin de modifier l’installation.

À titre de comparaison, les granulés blancs et le bois affichent respectivement un rendement de 4,6 MWh/tonne et de 2,2 MWh/tonne.

A noter que la nouvelle usine de Pomacle-Bazancourt devrait créer environ 310 emplois indirects et 40 emplois directs.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !