Danemark : la deuxième plus grande ville ouvre son réseau de chaleur

danemark-deuxieme-plus-grande-ville-reseau-chaleur

Aarhus, la deuxième plus grande ville du Danemark ouvre son réseau de chaleur 100% biomasse en ce début du mois d’octobre.

La centrale de cogénération de Studstrup est en effet passée à la biomasse depuis le 10 octobre : elle brûle maintenant du bois au lieu du charbon, ce qui permettra d’offrir à toute la ville une énergie propre, tout en réduisant les émissions de CO2 d’1 tonne par résident.

Le changement est décrit comme « historique » de la part des autorités danoises. Il s’agirait du plus grand événement connu par la ville d’Aarhus dans le cadre de la transition énergétique, et même du plus grand événement pour tout le pays.

Kristian Würtz, chargé de l’environnement auprès de la ville d’Aarhus, insiste sur les progrès induits :

La conversion de la centrale de Studstrup nous permet de faire un pas gigantesque en avant pour rendre la ville neutre en CO2 d’ici 2030. La chaleur verte produite réduira les émissions d’une tonne par an et par résident : nous passons donc de 6 tonnes par résident à 5.

Ce n’est donc bien entendu pas la seule intitiative de la ville d’Aarhus : il y a un an et demi, elle construisait deux bouilleurs électriques, capables de produire de l’énergie au niveau urbain lorsque les éoliennes sont à pleine capacité.

La ville compte donc utiliser tous les moyens à sa disposition pour atteindre ses objectifs : réseaux de chaleur, photovoltaïque, biomasse, et de façon complémentaire.

La conversion de la centrale en fait désormais l’une des plus importantes au monde. Elle fournira de la chaleur à 106 000 foyers, et produira une quantité d’électricité équivalente à la consommation de 230 000 habitations.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !