Alençon se dote d’une nouvelle chaufferie bois pour son réseau de chaleur

Grâce à son partenariat avec Dalkia, Alençon se dote d’une nouvelle chaufferie bois pour son 3e réseau de chaleur. Ce dernier alimente le centre et l’ouest de la Communauté Urbaine d’Alençon (CUA).

Dalkia est un partenaire de la CUA depuis plus de dix ans. Il est en charge de la gestion énergétique du Centre Psychothérapique de l’Orne (CPO) et de nombreuses copropriétés. La société possède une filiale à Alençon (Énergie Bois), délégataire de la CUA pour gérer et exploiter le nouveau réseau de chaleur.

Le montant des travaux est estimé à plus de 10 millions d’euros, dont 32,8 % sont subventionnés par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans le cadre du Fonds Chaleur.

Le réseau est alimenté par une chaufferie biomasse d’une capacité de 5 Mégawatts et par un moteur de cogénération capable de générer 2 Mégawatts électriques et 2 Mégawatts thermiques. Il s’étend aujourd’hui sur 8 km et alimente près de 4 000 équivalents logements.

Par ailleurs, deux chaudières à gaz de 5,2 Mégawatts et 2,5 Mégawatts sont mises en place en guise d’installation d’appoint et de secours.

Alimentée à plus de 60 % par le bois-énergie, cette installation bénéficie d’une réduction de la TVA, ce qui permet aux abonnées de bénéficier d’une énergie bas-carbone à un prix compétitif. Selon la CUA, elle est plus respectueuse de l’environnement, car elle permet de réduire drastiquement l’émission de CO2, de l’ordre de 4 400 tonnes par an.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !