Les fonderies de PSA alimenteront un nouveau réseau de chauffage urbain

Pour relever les défis de la transition énergétique, les fonderies de PSA alimenteront un nouveau réseau de chauffage urbain à Charleville. Cette installation écologique est destinée à fournir du chauffage à plusieurs quartiers de la ville.

Dix millions d’euros d’investissements

Ce projet est très prometteur, car il permettra de fournir du chauffage à plusieurs bâtiments comme l’hôpital Manchester, des écoles et environ 3 000 logements, ce qui représente environ 10 000 habitants bénéficiaires. Dix millions d’euros d’investissements seront nécessaires pour sa mise en œuvre et proviendront essentiellement de Dalkia, filiale d’EDF.

Le site s’étend sur 55 ha, dont 13,5 ha seront occupés par des bâtiments. L’usine PSA de Charleville va donc subir des travaux d’aménagement comme l’installation de régulateurs, de capteurs de chaleur et d’unités de stockage et de traitement de l’énergie. Le réseau de chaleur, à proprement parler, devrait être opérationnel cette année, plus précisément vers la fin du premier semestre.

Un projet écologique

À l’occasion d’une visite du site du groupe automobile PSA, le Président d’Ardenne Métropole et le PDG d’EDF ont signé un accord qui vise à mettre en place un territoire bas-carbone. L’objectif est de diminuer au maximum l’empreinte environnementale du groupe, notamment au niveau de ses sites de production. Et pour ce faire, Dalkia va récupérer la chaleur des fonderies de PSA afin d’alimenter le réseau de chaleur de Charleville, en complément d’une chaudière biomasse de 800 kW. Selon Dalkia, ce projet permettra de réduire notablement les émissions de CO2, de l’ordre de 7 000 tonnes par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 4 000 véhicules.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !