AIE : Le déploiement des technologies énergétiques décentralisées n’est pas sur la bonne voie

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le déploiement des technologies énergétiques décentralisées n’est pas sur la bonne voie, notamment dans le domaine du chauffage, de la chaleur renouvelable, de l’énergie géothermique et de l’efficacité énergétique.

Pour l’organisme, seul le solaire photovoltaïque a fait des progrès énormes en 2017. L’AIE évoque donc la nécessité d’élaborer des politiques adéquates qui permettront d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

Ce sujet sera certainement au cœur du débat lors de la prochaine conférence COGEN Europe qui se tiendra à Bruxelles le 5 et 6 juin prochains.

En ce qui concerne le segment du chauffage, l’AIE déclare que les ventes de pompes à chaleur et d’équipements de chauffage renouvelables ont augmenté d’environ 5 % par an depuis 2010. Pourtant, les équipements qui utilisent des combustibles fossiles riches en carbone représentent encore 50 % de ces ventes et les matériels de chauffage électrique conventionnels, moins efficace en termes d’énergie, représentent 25 %.

L’AIE propose donc de tripler la vente de pompes à chaleur, d’équipements de chauffage renouvelable et de chauffage urbain modernes d’ici 2030, ce qui représenterait plus d’un tiers des nouvelles ventes. La part du chauffage renouvelable devrait également augmenter de 4 % par an entre 2017 et 2030.

Le mardi 5 juin 2018, les différents intervenants dans ce secteur devraient donc profiter de la COGEN pour mettre en lumière les raisons qui freinent le déploiement des technologies énergétiques décentralisées. Ils vont aussi déterminer les solutions potentielles qui permettront aux industries énergétiques décentralisées en Europe de mieux s’activer.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !