L’Agence danoise de l’énergie a mis fin à son soutien aux pompes à chaleur pour le chauffage urbain

L’Agence danoise de l’énergie a mis fin à son soutien aux pompes à chaleur pour le chauffage urbain,  après avoir financé 33 projets de pompes à chaleur, pour un montant de 51,3 millions de couronnes danoises (6,87 millions d’euros) entre 2017 et 2018.

Ces projets visaient à remplacer les combustibles fossiles dans certaines centrales thermiques pour améliorer l’utilisation de sources d’énergie renouvelable, tout en réduisant la facture de chauffage des ménages.

Selon Michele Rosa, conseillère au centre d’approvisionnement de l’Agence de l’énergie, c’était la dernière série de subventions dédiées aux grandes pompes à chaleur pour le chauffage urbain. Ces projets devraient être achevés d’ici à 2020 et utiliseront de l’ammoniac comme réfrigérant en raison de la législation stricte du Danemark en matière de gaz fluorés.

Lors du congrès de Chillventa qui s’est déroulé en octobre 2018, le chef d’équipe à l’Institut Danois de Technologie (DTI), Lars Ove Reinholdt, a déclaré que le pays possède actuellement 41 grandes pompes à chaleur à base de réfrigérant naturel, dont la plupart utilisent de l’ammoniac et sont destinées à des projets de chauffage urbain.

Ainsi, le Danemark pourra continuer à maintenir les prix du chauffage urbain à un niveau bas et utiliser l’énergie verte non seulement pour l’approvisionnement en électricité du pays, mais aussi pour le chauffage.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !