Volvo valorise la chaleur fatale en Belgique

volvo-valorise-chaleur-fatale-belgiqueL’usine belge du papetier Stora Ensio, située à Gand, au nord-ouest de Bruxelles, permet à Volvo de valoriser la chaleur fatale.

En effet, depuis la fin de l’année dernière, l’usine du constructeur automobile est reliée à la papeterie grâce à un mini réseau de chaleur.

Une canalisation de 4 km permet à la papeterie d’acheminer de l’eau à 125 °C, chauffée grâce aux énergies renouvelables, jusqu’à l’usine voisine de Volvo, qui utilise ensuite la chaleur pour chauffer les bâtiments et les cabines de peinture.

La canalisation était en projet depuis 2014, et entre dans la stratégie du groupe belge Stora Enso, qui investit beaucoup dans les énergies renouvelables.

Par exemple, grâce à une chaudière installée dans les dernières années, ce sont 200 000 tonnes de boues, produites sur site, mais aussi 360 000 tonnes de biomasse provenant de l’extérieur qui sont utilisées pour produire chaleur et électricité.

Le groupe s’était en effet engagé à réduire à 0 son utilisation d’énergies fossiles sous 10 ans, notamment en reliant des usines à des réseaux de chaleur.

Mais comme on le voit avec cet exemple, le passage aux EnR produit souvent … trop d’énergie, et l’initiative de partager cette énergie avec d’autres sites industriels est un remède efficace !

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !