Les villes allemandes se lancent davantage dans la transition énergétique

 

L’Allemagne poursuit son développement des stratégies d’expansion des énergies renouvelables afin de promouvoir l’énergie verte et son réseau de chauffage urbain.

À l’exemple de Munich et Hanovre, ces deux villes allemandes se lancent davantage dans la transition énergétique.

Les entreprises communales de Munich (Stadtwerke München GmbH ou SWM) visent entre autres à produire de l’électricité verte pour alimenter toute la ville d’ici 2025. Ce qui lui permettrait de devenir la première ville allemande à disposer d’un chauffage urbain généré exclusivement à partir de sources renouvelables à l’horizon 2040.

Selon le porte-parole du SWM, Michael Solić, le lancement du parc éolien de 3,9 billions de kilowattheures d’électricité verte en juillet a permis à cette organisation de couvrir plus de 50 pour cent des besoins en électricité de la ville.

Pour étendre son réseau de refroidissement urbain, la société entend par ailleurs à utiliser les eaux souterraines. Ce qui permettra aux Munichois d’économiser jusqu’à 70 % de l’énergie qu’ils consomment, comparée à celle utilisée pour les systèmes de climatisation classiques.

Bianca Bartels, le porte-parole d’Enercity – une importante société prestataire des services en matière d’énergie de Hanovre – a déclaré que cette société allemande répondait également au défi de la transition énergétique.

Selon ses déclarations, Enercity ne se limite plus à la fourniture d’énergie classique. Elle se concentre davantage sur de nouveaux secteurs d’activité tels que la production décentralisée, l’électromobilité, l’efficacité énergétique, les technologies intelligentes et les services de réseaux d’énergie. Ce qui permettrait à la société d’augmenter ses bénéfices jusqu’à 70 millions d’euros.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !