Toulouse étend son réseau de chaleur

Cela fait désormais près de 50 ans que la capitale de l’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée a lancé son premier réseau de chaleur. Mais elle veut encore aller plus loin. Plus précisément, Toulouse vient d’étendre son réseau de chaleur, en rajoutant 36 nouveaux kilomètres de canalisations à ceux déjà existants.

C’est un véritable exploit pour la commune, car cela permettra de réduire drastiquement ses émissions de CO2 et ses factures de chauffage. Fin mars, le microtunnelier a pu creuser les sols sous la Garonne, à 25 mètres de profondeur. Ainsi, la ville toulousaine pourra bientôt ouvrir les vannes supplémentaires pour alimenter en eau chaude et en chauffage les ménages.

L’énergie thermique utilisée provient essentiellement de la récupération de la chaleur fatale produite par un incinérateur de déchets, mais il est également possible d’utiliser la chaleur issue de la biomasse ou la géothermie en cas de besoin.

La construction ainsi que l’exploitation de ce réseau de chaleur ont été confiées à Dalkia, une filiale du groupe (EDF). Selon la directrice régionale de l’entreprise, Valérie Patron, les travaux restants consistent à finaliser le tronçon entre le Mirail et la Garonne. Grâce ce réseau de chaleur vertueux, la Métropole, pourra maîtriser sa consommation d’énergie et proposer à ses habitants une solution de chauffage à un prix compétitif et de façon plus respectueuse de l’environnement.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !