Réduction des émissions de CO2 : Danfoss Heating aide la ville de Nantes

Dans le cadre de la réduction des émissions de CO2, Danfoss Heating aide la ville de Nantes.

À travers sa collaboration avec IDEX, le leader mondial de la fourniture de systèmes et de composants de chauffage met en œuvre un nouveau réseau de chaleur.

Une installation qui permettra à Nantes de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (CO2) de l’ordre de 17 000 tonnes par an à l’horizon 2020.

L’objectif de ce projet est en phase avec la politique de la municipalité de Nantes Métropole et avec son plan climat qui vise à réduire les émissions de CO2 et à relocaliser la production d’énergie.

La mise en œuvre de ce réseau de chaleur se fera en plusieurs étapes et s’étendra entre 2017 et 2021.

D’une part, il permettra de raccorder le réseau de chaleur collectif Nord Chézine à 98 stations lourdes destinées aux appartements, crèches et écoles. Ceci permettra donc à ces complexes d’utiliser plus de 80 % d’énergies renouvelables et d’énergie provenant de la récupération de chaleur.

D’autre part, l’énergie collective alimentera un échangeur de découplage pour la chaudière au gaz auxiliaire ainsi que 81 stations légères pour les logements unifamiliaux.

Le réseau de chaleur de Nantes Métropole ne cesse en effet de s’étendre. Ceci, grâce à la forte croissance que connait actuellement le marché de l’énergie collective en France.

Selon Euroheat & Power, le nombre de systèmes de chauffage et de refroidissement collectifs utilisant des sources d’énergie renouvelables et récupérées pourrait en effet quintupler d’ici 2030.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !