Une initiative canadienne tombe à l’eau

Source : Decentralized Energy

Source : Decentralized Energy

Une initiative canadienne de chauffage urbain vient de tomber à l’eau dans la province de l’Ontario, du côté de Toronto.

La ville de Guelph, qui avait prévu d’investir 60 millions de dollars dans la construction de deux nouvelles centrales de 10 MW pour remplacer deux centrales de test plus petites qui alimentaient un réseau de chaleur.

Le projet voulait aussi relier l’Université de Guelph et l’hôpital de la ville, mais n’a pas pu être matérialisé en raison du nombre trop faible de clients potentiels, d’erreurs stratégiques et des premiers résultats mitigés.

Depuis juillet dernier, la ville cherchait donc à revenir sur ses engagements auprès de l’opérateur énergétique de la province, ayant déjà « perdu » quelques 14 millions.

En ce début d’année, il a donc été annoncé que la ville était parvenue à négocier son retrait, et que les coûts évités se portaient à 60 millions, plus 600 000 dollars de dépôts de garantie restitués à l’opérateur local, ENVIDA Community Energy Inc.

Le maire de la ville, Cam Guthrie, a exprimé sa satisfaction :

Je suis très heureux de l’issue de ce projet pour la ville. C’est une très bonne nouvelle pour commencer l’année.

Je crois que ce projet était surtout poussé par l’idéologie. Mais lorsqu’il n’y a qu’une idéologie aveugle pour mener les choses à bien, on commence à dépenser de plus en plus d’argent. C’est donc une très bonne chose pour la communauté que nous nous en soyons rendu compte à temps.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !