Le groupe de travail « Chaleur et froid renouvelables » a été lancé

Dans le but de soutenir le développement des réseaux de chaleur et de froid, le groupe de travail « Chaleur et froid renouvelables » a été lancé par la secrétaire d’État à la transition écologique Emmanuelle Wargon. Cette initiative s’inscrit dans le plan « libération des énergies renouvelables ».

Les réseaux de chaleur : une filière dynamique

Les réseaux de chaleur sont actuellement considérés comme un outil essentiel pour la mise en œuvre de la transition énergétique dans les territoires. Ce groupe de travail tente ainsi d’en faire une filière d’avenir, en identifiant les freins à leur développement et en essayant de proposer des solutions adaptées. Grâce à cela, les collectivités pourront mettre en place des réseaux de chaleur qui mettent en avant les énergies renouvelables et à faible niveau d’émission de CO2. Des solutions qui contribuent à la lutte contre la précarité énergétique et qui offrent une tarification stable sur le long terme.

Quatre axes stratégiques

Pour relever ces défis, le groupe de travail va se focaliser autour de quatre stratégies qui riment avec la stratégie nationale bas carbone. Ainsi, les administrations, fédérations professionnelles et collectivités locales qui le composent vont essayer de concevoir des réseaux de chaleur et de froid plus attractifs et économiques, utilisant l’énergie renouvelable et la récupération de la chaleur.

Dans les prochaines semaines, le groupe de travail va fournir des propositions qui pourront être appliquées sur l’ensemble du territoire. Il se réunira en mai pour présenter ces solutions à Emmanuelle Wargon. Les conclusions devraient être annoncées d’ici fin juin.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !