Retour sur la chaufferie biomasse de Langres

chaufferie-biomasse-langres

Alors que la saison de chauffe s’achève, ENGIE-Cofely nous propose un retour sur la chaufferie biomasse de Langres, sur le projet et les performances.

La chaufferie biomasse, mise en service l’année dernière, alimente un réseau de 5,1 km qui livre 30 sites, soient 1 000 logements et des bâtiments tertiaires et municipaux.

La chaufferie biomasse consomme annuellement 5 200 tonnes de bois, toutes issues de forêts alentours, situées à un maximum de 80 kilomètres de la vile, dans un souci d’utilisation raisonnée des ressources et de circuit court.

La chaufferie, d’une puissance de 2,5 MWth, est appuyée par une chaudière gaz qui fournit les 17% d’énergie manquants et vient en soutien pendant les pics de consommation et éventuellement en cas d’indisponibilité temporaire.

Pour la ville de Langres, il s’agit d’un engagement en matière de développement durable dans la logique de la transition énergétique et du Grenelle de l’Environnement. En plus d’offrir à ses citoyens une méthode de chauffe renouvelable à coût maîtrisé, la ville s’est dotée d’un réseau qui lui permettra d’éviter 58 000 tonnes de CO2 pendant toute la durée du contrat, c’est-à-dire l’équivalent de 8 années de circulation automobile sur l’ensemble de la commune.

On souhaite donc à la chaufferie de Langres toute la réussite possible, tout en soulignant l’initiative de la commune de mettre en place une politique imposante de développement durable !

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !