Grigny : la géothermie avance

grigny-geothermie-avance

La géothermie avance à Grigny, qui a prévu d’aller chercher de l’eau chaude à 1600 mètres sous la terre.

La ville, située à une vingtaine de kilomètres de Paris, avait lancé ce projet il y a quelques années, et le réseau de chaleur devrait être en état de fonctionner dès l’hiver 2017, c’est-à-dire pour la saison de chauffe actuelle.

L’eau en question est donc prélevée à 71°C à plus de 1600 mètres de profondeur, et permettra de chauffer quelques 10 000 foyers à Grigny et dans la commune attenante de Viry-Châtillon.

Le groupe Bloomberg explique en effet que la région de Paris possède la deuxième plus grande concentration de zones à potentiels de géothermie, après l’Islande.

Saâdia Bellhamer, Adjointe au maire chargée de l’éducation à l’environnement et à l’écologie urbaine, a insisté sur le fait que le projet relevait de la transition énergétique :

Avec cette nouvelle énergie, nous faisons entrer Grigny dans la nouvelle ère de la transition énergétique. La chaleur issue de la géothermie apporte un double progrès à la fois social et écologique.

Le public pouvait d’ailleurs, ces dernières semaines, visiter gratuitement le chantier pour se faire une idée de la façon dont fonctionnera le réseau. Ces visites de 45 minutes ont reçu un accueil favorable.

Crédits photo : Le Parisien

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !