Le gouvernement canadien investit dans un système de chauffage urbain à la biomasse

Le gouvernement du Canada a fait un investissement de 1,8 million d’euros dans un projet de foresterie durable dirigé par Oujé-Bougoumou Cree Nation. Il s’agit d’un projet qui appuiera l’économie, créera des emplois et déplacera l’utilisation du diesel.

Le financement servira à garantir et moderniser un système de chauffage urbain à la biomasse existant, selon l’annonce du ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, au nom d’Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles.

Ce projet d’énergie renouvelable appuiera une meilleure gestion des déchets en offrant un marché pour les déchets de scierie locaux et encouragera le développement économique local. Le financement provient du programme Énergie propre pour les collectivités rurales et éloignées qui investit dans des projets contribuant à la réduction de la dépendance des collectivités locales et éloignées aux combustibles fossiles tout en encourageant leur indépendance énergétique.

Selon la déclaration de Diane Lebouthillier, l’investissement dans des projets d’énergie renouvelable, dirigés par les communautés autochtones dans les régions éloignées, est une opportunité économique qui s’offre au secteur forestier en créant de bons emplois localement. De plus, ce projet permettrait de réduire la pollution atmosphérique du Canada.

Selon le chef d’Oujé-Bougoumou Cree Nation, la rénovation du système de chauffage urbain alimenté à la biomasse permettra à la communauté autochtone de servir d’exemple à d’autres communautés dans les domaines de la technologie énergétique.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !