Quelle est la chaudière la plus écologique ?

Une chaudière peut être écologique lorsqu’elle fonctionne de manière à limiter ou réduire les émissions à effet de serre. Si vous souhaitez tirer profit d’une telle chaudière, il faut que vous choisissiez le modèle qui est le mieux adapté à vos besoins et vos utilisations. Vous pouvez trouver sur le marché des chaudières à granulés de bois, des chaudières à condensation, des chaudières hybrides et des chaudières thermodynamiques. Vous avez donc un large choix si vous voulez équiper votre logement d’une chaudière écologique.

Chaudière gaz hybride - la plus écologique ?

Les différents types de chaudières écologiques et leur fonctionnement

Voici, pour vous, les différents modèles de chaudière écologique disponibles sur le marché avec leur fonctionnement.

La chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois peut être considérée comme étant une chaudière écologique, car elle utilise des combustibles propres. En effet, les granulés sont obtenus à partir de sciures issues des déchets provenant de l’industrie forestière. Ces types de combustibles ont la particularité d’être efficaces pour produire de la chaleur sans que la chaudière n’ait à consommer beaucoup d’énergie.

Lors de la combustion des granulés de bois, il y a émission de CO2. Cependant, durant leur vie, les arbres absorbent énormément de CO2 au moment de la photosynthèse. Donc, les émissions produites suite à la combustion sont compensées par ce phénomène. De plus, en France, nous coupons moins d’arbres pour en planter plus. Les granulés de bois présentent également un bilan carbone nettement inférieur à celui du fioul, du gaz naturel et de l’électricité.

Le fluide caloporteur est chauffé par la chaleur produite suite à la combustion des granulés de bois. Ce fluide va circuler dans le réseau de chauffage de l’habitation. Une chaudière à granulés de bois permet de chauffer le logement et permet également de produire de l’eau chaude sanitaire en révélant un rendement de 90 %. Un rendement qui est plus élevé que celui que peut présenter une chaudière traditionnelle. En outre, ce type de chaudière permet des économies d’énergie pouvant atteindre 50 %.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation peut utiliser comme combustible du gaz, du bois ou du fioul. Elle vous permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire et de chauffer votre logement. Quel que soit le combustible utilisé, son principe de fonctionnement est le même, comme celui d’une chaudière traditionnelle, mais à une différence près. Pour chauffer un logement, elle utilise peu d’énergie grâce à sa technologie à condensation. C’est cette technologie qui permet d’ailleurs de la considérer comme une chaudière écologique puisque grâce à elle, les émissions à effet de serre sont réduites. Elle est donc plus respectueuse de l’environnement.

Lors de la combustion, des fumées contenant de la vapeur d’eau sont produites. À la différence d’une chaudière traditionnelle, la chaudière à condensation récupère la chaleur latente de la vapeur d’eau. Cette vapeur se condense et cède de la chaleur qui ira chauffer le fluide caloporteur contenu dans le circuit de chauffage du logement. Les condensats sont ensuite évacués dans le réseau des eaux usées.

Une chaudière à condensation révèle un rendement supérieur à 100 %. Sa technologie à condensation lui permet également de consommer une énergie moindre. Vous pouvez donc réaliser environ 30 % d’économies sur votre facture d’énergie.

La chaudière basse température

Ayant le même principe de fonctionnement qu’une chaudière conventionnelle, la chaudière basse température chauffe l’eau à seulement 50 °C plutôt qu’à 90 °C. Elle consomme donc peu d’énergie. En effet, elle consomme moins de combustible pour atteindre rapidement le niveau de la température. La meilleure façon de la rendre encore plus rentable est de l’associer à des radiateurs basse température. La consommation d’énergie est ainsi réduite.

Le liquide caloporteur récupère la chaleur produite suite à la combustion. Il transportera ensuite cette chaleur vers le circuit de chauffage pour chauffer le logement. Les fumées qui sont rejetées sont moins chaudes, ce qui limite les émissions nocives. Sa faible consommation d’énergie permet d’économiser de l’énergie. Par rapport à une chaudière traditionnelle, elle présente de meilleures performances énergétiques. Son rendement peut en effet atteindre 60 %.

La chaudière hybride

La chaudière hybride est composée d’une pompe à chaleur air-eau, d’une chaudière à condensation et d’un système intelligent permettant le pilotage des deux. La pompe à chaleur fait appel à une énergie renouvelable pour assurer le chauffage d’un logement. La chaudière à condensation, quant à elle, limite les émissions nocives grâce à sa technologie à condensation et en consommant peu de gaz pour fournir de la chaleur. Les deux peuvent répondre aux besoins d’un logement pour ce qui est du chauffage et de la production d’eau chaude sanitaire.

Lorsque la température est clémente, la pompe à chaleur peut prendre en charge le chauffage de l’habitation. La chaudière à condensation la relaie lorsque la température chute. Suivant la variation de température, le système de pilotage choisit le dispositif à favoriser. Il peut cependant choisir les deux pour un fonctionnement simultané. Le rendement d’une chaudière hybride atteint 110 %. Des économies substantielles peuvent être réalisées en utilisant la chaudière hybride.

La chaudière thermodynamique

La chaudière thermodynamique est un équipement de chauffage qui utilise deux technologies pour chauffer un logement et produire de l’eau chaude sanitaire. En effet, elle utilise la technologie à condensation d’une chaudière et celle d’une pompe à chaleur. Si la chaudière à condensation se sert des énergies récupérées dans les fumées produites par la combustion du gaz pour chauffer le fluide caloporteur, la pompe à chaleur exploite celles présentes dans l’air pour chauffer le fluide caloporteur.

La chaleur produite suite à la combustion du gaz va servir à activer le compresseur thermique qui va fonctionner comme une pompe à chaleur air-eau pour produire de la chaleur. Le CO2 sera comprimé par le compresseur qui va augmenter en température qui peut atteindre 700 °C. Le CO2 réduit à l’état gazeux est condensé pour céder sa chaleur afin de chauffer le circuit de chauffage. En passant par le détendeur, la pression du CO2 est réduite et le fluide à l’état gazeux baisse en température et redevient liquide. Le cycle peut ensuite reprendre.

La conjugaison de ces deux technologies permet à la chaudière thermodynamique de révéler un très haut rendement de 200 %. Cette chaudière permet réellement de réaliser des économies sur la facture énergétique.

Le rejet moindre de la chaudière à condensation en plus de l’utilisation d’une énergie renouvelable fait de la chaudière thermodynamique une chaudière écologique. Cette combinaison est rendue possible grâce à un compresseur thermique. C’est l’équipement idéal pour lutter contre le réchauffement climatique puisqu’il a été conçu pour minimiser les émissions de gaz nocifs.