Quel est le meilleur chauffage écologique ?

Afin de préserver la planète, vous devez trouver la meilleure solution de chauffage pour votre logement. Opter pour un équipement plus écologique est donc indispensable. Ainsi, vous êtes sûrs de réduire votre empreinte écologique. Découvrez, à travers cet article, comment prendre part à la préservation de l’environnement à l’aide d’une solution économique, performante et écologique.

Quel est le meilleur chauffage écologique ?

Quelles sont les solutions pour un chauffage écologique ?

Vous pouvez choisir le meilleur chauffage écologique en fonction de vos moyens financiers, de vos besoins et de votre utilisation. Il existe différentes solutions que ce soit par la technologie ou par le type d’énergie, qui vous permettrons de réaliser des économies d’énergie. Découvrez également quelles aides sont à votre disposition pour vous équiper d’un système de chauffage plus responsable et plus économique.

 

A. Le type d’énergie écologique

Le Bois

Pour chauffer votre habitation, le bois (en plaquettes, bûches ou granulés) est une solution qui peut s’avérer économique et écologique parce que c’est une énergie renouvelable. Associé aux nouvelles technologies d’inserts et de poêles, sa consommation est désormais réduite ainsi que ses émissions de CO2, de particules fines (PM 10) et d’oxydes d’azote (NOx).

Le bois émet moins de gaz à effet de serre et affiche en France un bilan carbone neutre puisque nous plantons plus d’arbres (2,5 chaque seconde, selon Planetoscope) que nous n’en coupons.

Nous disposons d’une vaste forêt qui augmente donc considérablement chaque année. Sachant qu’un arbre « vivant » absorbe énormément de CO2, l’émission du bois est donc compensée. Par rapport au bilan carbone, celui des granulés de bois est moins important que celui de l’électricité, du gaz naturel ou du fioul.

Pour une meilleure efficacité, notez que le bois doit être bien sec lors de son utilisation.

Le Biogaz

Avec pour objectif d’atteindre 30% de la production de gaz d’ici 2030, le Biogaz est à la fois une opportunité pour valoriser nos déchets agricoles et ainsi diminuer notre dépendance aux importations de gaz fossile, mais également pour soutenir les exploitations agricoles qui disposent ainsi d’un complément de revenus permettant de pérenniser leur activité.

Avec un prix plus élevé que le gaz d’origine fossile, le Biogaz reste économiquement plus intéressant que l’électricité qui est en moyenne 55% plus chère que le gaz.

L’électricité verte

Disponible auprès des nombreux fournisseurs d’énergie, les offres d’électricité proposent de consommer de l’électricité provenant de l’éolien et de centrales hydroélectriques qui fournissent la majeure partie de l’électricité verte produite en France.

Derrière l’estampillage vert se cachent des offres très différentes auxquelles il vous faudra être vigilent. Afin de proposer une électricité dite verte, les fournisseurs s’appuient sur les garanties d’origine dont la création remonte à 2009.

En fonction de l’offre que vous choisirez, les garanties d’origine peuvent provenir de France ou d’UE. Bien que les garanties d’origine Françaises impliquent un coût d’achat de l’électricité plus important, c’est aussi le moyen le plus écologique de développer la filière verte sur notre territoire et ainsi de diminuer la part d’électricité d’origine nucléaire.

B – Le type de technologie

La chaudière à condensation

La condensation figure parmi les technologies qui permettent aux équipements de chauffage de consommer moins d’énergie. La chaudière à condensation, utilise un principe de fonctionnement qui consiste à exploiter la chaleur de la vapeur dégagée suite à la combustion pour augmenter la température du circuit de chauffage. Elle vous offre ainsi un meilleur rendement qu’une chaudière à basse température ou classique.

De plus, elle vous donne droit aux aides proposées par l’état par le biais du CITE et Ma Prime Renov’, mais également aux Contrats d’Economies d’Energie par le biais de la Prime Coup de Pouce, ce qui n’est plus le cas d’une chaudière à basse température.

Pour ce qui est du combustible à utiliser, privilégiez le gaz propane ou le gaz naturel plutôt que le fioul. Le gaz émet moins de CO2 lors de sa combustion.

Cette technologie permet également de réduire vos émissions de gaz à effet de serre.

Le poêle à bois

Le poêle à bois est très intéressant pour chauffer votre habitation en raison du faible coût de son combustible.

Particulièrement adapté aux petites superficies ou en système d’appoint, il sera très efficace en période de grand froid.

Il vous faudra toutefois assurer le ramonage obligatoire 2 fois par ans et prévoir la gestion des cendres. Si vous avez un jardin, vous pouvez enrichir votre sol grâce aux cendres qui contiennent des sels minéraux (magnésium, calcium, potassium et phosphore). Vous pouvez également vous servir de la cendre pour préserver votre potager en repoussant les escargots et autres limaces.

Le chauffage solaire

Si vous habitez dans une zone géographique où le soleil est abondant, la chaudière à énergie solaire est une solution efficace pour chauffer votre maison. L’énergie que vous utilisez est gratuite et inépuisable. Il vous faudra cependant une autre source d’énergie pour pouvoir couvrir la totalité de vos besoins en termes de chauffage.

La réputation des panneaux solaires a été décriée en raison d’un coût énergétique de production supérieur à leur capacité à en fournir, mais n’est plus vrai avec la professionnalisation de la filière. Néanmoins, l’usage de métaux rares utilisés pour leur fabrication reste un sujet écologique de fond à avoir en tête.

Les technologies de panneaux solaires évoluent d’années en années, et il semblerait que l’avenir soit du côté des panneaux solaires hybrides et aérovoltaiques offrant la possibilité de produire du chauffage et de l’électricité pour un rendement maximum.

Cependant ces technologies restent encore onéreuses, et vous devrez être très vigilants en réalisant plusieurs devis pour éviter des pratiques de prix parfois douteuses.

La pompe à chaleur

Il s’agit d’une solution qui compte parmi celles qui sont les plus économes et les plus efficientes à l’utilisation, bien que son installation coûte assez cher. Elle transforme les calories contenues dans le sol ou dans l’air extérieur en énergie pour chauffer votre logement et produire de l’eau chaude.

La pompe à chaleur électrique enregistre un Coefficient de Performance (CoP) pouvant aller jusqu’à 4. En clair, elle peut produire 4 kWh d’énergie en n’utilisant que 1 kWh, soit un rendement pouvant atteindre 400 % quand les conditions météorologiques sont idéales (soit lorsque les températures extérieures sont les plus douces).

Utilisant de l’énergie renouvelable pour fonctionner afin de réaliser des économies sur l’énergie principale de fonctionnement, on peut ainsi la considérer comme un équipement écologique.

La chaudière hybride

Il s’agit d’un nouveau type chaudière qui réunit dans un même appareil une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur air-eau.

Grâce à un ingénieux système de programmation intelligent, la chaudière gaz à condensation et la pompe à chaleur peuvent fonctionner simultanément suivant les variations de température extérieure. La PAC assurera un fonctionnement jusqu’aux températures négatives, en-deçà, c’est la chaudière gaz à condensation qui se chargera de prendre le relais grâce à un bien meilleur rendement par grand froid.

Une chaudière thermodynamique est également écologique puisqu’elle permet de réduire sa consommation d’énergie jusqu’à 2 fois en utilisant de l’énergie renouvelable, et en combinant deux technologies garantissant un rendement optimisé. Elle permet enfin d’assurer le chauffage du logement et celui de l’eau chaude sanitaire, vous évitant ainsi l’encombrement d’un ballon d’eau chaude séparé.

Les aides pour un chauffage écologique

Les pouvoirs publics encouragent l’utilisation de systèmes de chauffage plus écologiques afin de préserver notre environnement. Les ménages sont donc incités à rénover leur installation ou à parfaire l’isolation de leurs habitations dans le but de réduire au maximum notre impact sur le réchauffement climatique.

Des aides sont à votre disposition pour permettre de financer des travaux de rénovation, comme l’installation d’un nouveau système de chauffage écologique. Parmi ces aides, on peut citer Ma Prime Rénov’, la Prime coup de Pouce ou encore le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Ces aides permettent d’alléger considérablement un investissement important.

Ceux qui optent pour l’installation d’un système de chauffage neuf à Très Haute Performance Energétique à la place d’une vieille chaudière au fioul pourront par exemple bénéficier d’une Prime coup de pouce de 3 000€ et d’un CITE de 2 000€ sans conditions de ressources particulières. De plus, la dépose de leur cuve leur donne droit à une prime allant jusqu’à 1 200€ pour les revenus les plus modestes.

Meilleur chauffage écologique ? N’oubliez pas la production locale

Pour un impact écologique optimal, privilégiez les équipements conçus et fabriqués en France. Plusieurs fabricants sur notre territoire proposent des équipements de chauffage de haute qualité. Vous contribuerez ainsi au développement des entreprises françaises spécialisées dans le domaine du chauffage qui ne cessent d’innover afin de nous offrir des solutions toujours plus efficaces pour votre confort et pour la planète.