Chaudière pour investissement locatif

Si vous projetez de louer votre bien immobilier, il est indispensable que vous pensiez à la rénovation de son système de chauffage. En effet, sous peine de sanctions judiciaires, vous avez l’obligation de louer un logement décent et le chauffage constitue un élément fondamental. Pour un investissement locatif, pensez à bien choisir la chaudière qui convient le plus à votre bien immobilier.

Chaudière pour investissement locatif

Il faut toutefois que vous fassiez une comparaison quant à la source d’énergie à utiliser, l’électricité ou le gaz. Le choix de celle-ci dépend de son prix pour vos locataires, mais aussi pour vous. Elle dépend également de la superficie du bien que vous mettez en location. Il est recommandé de ne pas lésiner sur votre investissement à l’achat de l’équipement au risque d’équiper votre bien avec un modèle d’entrée de gamme pouvant être plus source de problèmes que de chaleur, ce qui compliquerait la gestion locative.

Chaudière pour investissement locatif : la raison qui dicte le choix d’une chaudière à gaz

Pour les villas et les maisons, l’installation de chaudière à gaz est fortement recommandée, surtout lorsque celles-ci ont une superficie de plus de 100 m2. Le gaz de ville est d’ailleurs une énergie peu coûteuse. C’est pour cette raison que les grandes habitations disposant de plusieurs salles de bain demandent l’installation d’un chauffage plus performant et plus économique en terme de consommation d’électricité.

Optez pour une chaudière gaz à condensation qui présente un rendement dépassant 100 %. Elle permet de réduire jusqu’à 35 % la consommation de gaz. Votre investissement sera également rentable rapidement.

Chaudière pour investissement locatif : la raison qui dicte le choix d’une chaudière électrique

Pour les maisons locatives de petite superficie ainsi que pour les appartements, l’installation des chaudières électriques convient le mieux. Étant donné le coût élevé de l’électricité, qui est d’ailleurs l’énergie la plus onéreuse, les locataires risquent de déserter un logement de grande taille qui aura une facture bien plus élevée qu’un logement plus petit. La gestion locative de votre parc immobilier sera ainsi plus saine avec un minimum de turn-over de locataires.

Chaudière pour investissement locatif : qu’en est-il des locations saisonnières ?

Les locataires, étant en vacances, consomment nettement plus d’énergie en terme de chauffage et d’eau sanitaire. Ils peuvent utiliser le chauffage avec les fenêtres grandes ouvertes et prendre des douches et des bains à n’en plus finir. Si vous installez un système entièrement électrique dans un bien destiné à des locations saisonnières, votre facture énergétique montera en flèche avec zéro rentabilité locative.

Il est fortement déconseillé d’installer des chaudières électriques dans une villa ou une maison si celle-ci est prévue pour des locations saisonnières. La meilleure solution reste les chaudières à gaz si vous voulez éviter des factures énergétiques colossales.

Optez pour un système de chauffage qui consomme le moins d’énergie possible comme une chaudière hybride qui vous permet de réduire considérablement votre facture énergétique ou une pompe à chaleur si votre bien se trouve dans une région bien ensoleillée.

Chaudière gaz hybride

L’installation d’une chaudière rentabilisée par les locataires

Vous pouvez équiper votre villa ou votre maison individuelle avec une chaudière hybride. En mettant votre bien immobilier en location, vous pouvez rentabiliser votre investissement. Cette chaudière révèle un très haut rendement puisqu’elle comprend une pompe à chaleur air-eau ou air-air économique et une chaudière gaz à condensation qui présente déjà un rendement supérieur à 100 %. La combinaison des deux lui permet de révéler un très haut rendement. Il s’agit également d’un système de chauffage qui consomme peu d’énergie et respectueux de l’environnement. En effet, la chaudière gaz à condensation consomme moins de gaz et limite les émissions à effet de serre. La pompe à chaleur utilise peu d’énergie pour exploiter celle contenue dans l’air et chauffer le logement.

Cela constitue un atout considérable pour votre bien immobilier qui peut être loué à un prix plus élevé à des locataires qui peuvent rester plus longtemps grâce à une facture énergétique bien légère. Les vacances locatives seront ainsi réduites. De plus, si plus tard, vous souhaitez vivre dans votre logement, vous pourrez le récupérer sans avoir à installer un nouveau système de chauffage puisque la chaudière hybride a une longévité de 15 ans.

Chaudière pour investissement locatif : les diverses aides

Pour un investissement locatif, une chaudière hybride constitue une solution plus économique et plus écologique. L’installation de ce dispositif vous donne droit à plusieurs aides des collectivités et de l’État comme l’éco-PTZ, la TVA réduite ou encore l’ANAH… Vous réduirez par 3 votre consommation énergétique grâce à la chaudière hybride. Ce qui est rentable surtout si votre logement est branché au réseau gaz de ville et qu’il a une surface qui dépasse 100 m2.