Chaudière gaz à condensation – Laquelle choisir ?

Actuellement, la chaudière gaz à condensation est la plus prisée des consommateurs en raison de la performance et du rendement qu’elle leur offre. Étant donné qu’elle utilise le gaz comme combustible pour produire de la chaleur et que le gaz possède un taux élevé en terme de performances thermiques, l’utilisation de la chaudière est donc rentable. Si vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière ou d’en équiper votre nouvelle maison, vous devez savoir quel modèle de chaudière gaz à condensation choisir ?

Chaudière gaz à condensation

Le fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation

Une chaudière gaz à condensation a un principe de fonctionnement identique à celui d’une chaudière classique. C’est-à-dire qu’elle brûle le gaz pour créer de la chaleur. La combustion produit alors des fumées chaudes. Afin de récupérer la chaleur latente de la vapeur d’eau contenue dans les fumées, elle les refroidit jusqu’à ce qu’elles deviennent liquides. La chaleur qu’elle récupère permet de chauffer l’eau dans le circuit de chauffage de votre maison. Elle peut également chauffer l’eau sanitaire. Ce qui la distingue de la chaudière classique.

Sa technologie à condensation qui exploite la vapeur d’eau provenant des fumées ainsi que la chaleur produite par la combustion du gaz permet à la chaudière d’offrir plus de 95 % de rendement énergétique. Ce rendement important montre que la chaudière gaz à condensation est performante puisqu’elle consomme moins de gaz par rapport à la chaudière classique.

Les modèles de chaudières gaz à condensation existants

Que vous projetiez de remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière gaz à condensation ou que vous souhaitiez en installer une neuve dans votre maison, il vous est possible de choisir entre deux modèles de chaudières gaz à condensation : la chaudière au sol et la chaudière murale.

  • La chaudière au sol, en raison de sa taille, convient pour une habitation avec sous-sol. Elle peut être également installée dans un garage ou dans les endroits spacieux. En effet, elle est plus volumineuse que la chaudière murale. À titre d’exemple, elle peut être associée à une pompe à chaleur, servir d’appoint à un chauffe-eau solaire, et même à un chauffage au sol. Sa puissance permet de couvrir des besoins importants en énergie (140 kWh). Ce type d’appareil convient parfaitement aux grandes familles.
  • La chaudière murale est plus adaptée aux appartements et à des surfaces plus petites. Très légère et peu encombrante, on peut la fixer partout (dans une salle de bains ou une cuisine). Dans le cas d’un studio, par exemple, l’installer dans un placard est une possibilité. Sa puissance est entre 8 à 65 kWh. Tous les éléments du système sont regroupés sur son tableau de commande (sélecteur été/hiver, pression, température, allumage). L’avantage de ce modèle est de pouvoir produire de l’eau chaude sanitaire. En cas de besoin immédiat, son système est parfait. Sa particularité est celle d’être performante avec 100 % de rendement et d’être très économique.

Que le modèle de la chaudière gaz à condensation soit mural ou au sol, le rendement et la performance qu’elle vous offrira seront les mêmes.

Ses avantages et ses inconvénients

La chaudière gaz à condensation a plusieurs avantages :

  • Elle offre une excellente performance thermique ;
  • Elle offre un haut rendement énergétique ;
  • Elle est facile à installer ;
  • Elle peut fonctionner avec du gaz propane ou du gaz de ville (pour les logements qui y sont raccordés).

Il est préférable, par mesure de sécurité, de confier à un professionnel l’installation de votre chaudière. Vous pourrez ainsi amortir le coût de votre investissement grâce aux diverses aides financières dont vous bénéficierez.

La chaudière gaz à condensation présente toutefois des inconvénients :

  • Vous devez stocker le gaz dans une citerne si vous utilisez une chaudière gaz propane/GPL ;
  • Afin d’éviter les pannes, vous devez l’entretenir tous les ans ;

Le prix d’une chaudière gaz à condensation

Le prix d’achat d’une chaudière gaz à condensation peut varier selon le modèle, entre 2 900 et 9 000 pour un modèle plus onéreux. Il faut également que vous preniez en compte le coût de son installation qui n’est pas inclus dans le prix de la chaudière et qui peut aller jusqu’à 2 000 euros pour les chaudières de taille imposante. La souscription à un contrat d’entretien annuel est également conseillée afin de vous éviter les mauvaises surprises.

Malgré le fait que la chaudière gaz à condensation soit onéreuse à l’achat, la technologie qu’elle utilise vous permet de réduire considérablement votre facture de gaz. Si vous remplacez votre ancienne chaudière, grâce aux diverses aides dont vous bénéficierez, le coût de l’acquisition de votre chaudière peut être considéré comme abordable.

En plus d’être rentable, en raison de la consommation de gaz pouvant être réduite jusqu’à 25 %, la chaudière gaz à condensation est également plus respectueuse de l’environnement. En effet, elle rejette peu de dioxyde de carbone, de CO2 et d’oxyde d’azote. Elle peut être rentabilisée en six ans grâce aux différentes aides permettant de réduire son coût et aux économies que vous pouvez réaliser.