Remplacer sa chaudière fioul – Les étapes clés

Remplacer leur chaudière au fioul devrait être la priorité de tous les ménages utilisant encore ce type de chaudière. En effet, les pouvoirs publics ont pris des dispositions afin de ne plus autoriser l’usage de ce type de chaudière. La raison en est la forte pollution olfactive et visuelle de son combustible qui est le fioul. Les émissions de gaz à effet de serre de cette matière ont, d’ailleurs, un taux trop élevé. Ainsi, l’éligibilité de la chaudière ayant recours au fioul pour fonctionner n’est plus éligible aux subventions des collectivités et de l’État. Si vous faites partie de ces foyers qui utilisent ce genre de chaudière, voici, pour vous, les étapes clés à suivre pour la remplacer.

Les étapes clés pour remplacer de sa chaudière fioul

Remplacer votre chaudière fioul est alors inévitable pour pouvoir bénéficier des aides, mais aussi pour pouvoir chauffer confortablement votre maison avec un appareil doté d’une efficacité énergétique intéressante. Ainsi, vous devrez réfléchir au :

  • Genre d’équipement de chauffage pouvant remplacer votre chaudière fioul.
  • Type d’énergie ou au type de combustible à utiliser sur votre nouvel équipement.
  • Type de système pouvant vous aider à économiser sur votre facture.

Il est à rappeler que la chaudière fioul a un impact environnemental trop important. Vous ne devrez donc pas perdre de vue la préservation de notre planète lors de votre réflexion. Un équipement présentant une très haute performance énergétique est fortement recommandé si vous aspirez à contribuer au respect de l’environnement et bénéficier des aides pouvant vous permettre d’alléger considérablement votre investissement.

Par quoi remplacer sa chaudière ?

De nombreuses solutions s’offrent à vous pour remplacer votre chaudière. Au niveau technologie, vous pouvez opter pour la thermodynamique embarquée par une pompe à chaleur. La condensation d’une chaudière gaz est également une autre technologie pouvant vous permettre de chauffer votre logement. Au niveau de l’énergie, vous pouvez utiliser l’électricité, le gaz ou encore le bois.

Lors de votre réflexion, projetez-vous sur les 15-20 ans à venir. C’est, d’ailleurs, la longévité d’une chaudière. Prenez en compte le coût des combustibles comme l’électricité durant toutes ces années. Vous voyez-vous utiliser une chaudière utilisant une source d’énergie qui augmente constamment durant les 15 années d’utilisation ? Vous obtiendrez la réponse en découvrant les différentes alternatives possibles.

Par une chaudière électrique ?

La chaudière électrique vous convient si vous habitez un appartement. Les logements de petite superficie peuvent parfaitement accueillir ce type de chauffage. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de stocker du gaz propane et encore moins du fioul. Très compacte, cette chaudière peut être installée facilement et si vous ne disposez pas assez d’espace, vous pouvez même la poser dans un placard.

Cependant, si vous avez un logement plus grand, évitez ce type de chaudière, car le coût de l’électricité qui a une tendance haussière ne sera pas bon pour votre trésorerie. En effet, plus votre logement sera grand, plus vous consommerez de l’électricité. Dans ce cas, tournez-vous vers un autre type de chaudière fonctionnant au gaz, par exemple.

Par une chaudière bois ?

Notre territoire regorge d’arbres. Opter pour ce combustible peut être plus intéressant par rapport à l’électricité lorsqu’il s’agit de chauffer votre maison. Préférez les granulés ou les bûches qui sont très efficaces. Si vous habitez dans les DROM-COM ou dans le sud de la France, la chaudière bois est la meilleure solution pour vous.

Vous devrez, cependant, prévoir la gestion des cendres et le ramonage qui peuvent vite constituer une contrainte dans l’utilisation du bois.

Par une chaudière gaz ?

Le gaz naturel est une source d’énergie très intéressante pour assurer le chauffage de votre logement. De plus, il est plus écologique et plus économique. La chaudière gaz vous permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire en plus du chauffage de votre habitation.

Le branchement de votre maison au réseau gaz naturel (de ville) sera, cependant, indispensable. Le cas échéant, vous avez toujours l’option du gaz propane avec une cuve de stockage à installer. Pour que son rendement énergétique soit optimal, privilégiez la chaudière gaz à condensation. C’est la meilleure technologie qui vous permet de disposer d’un équipement à haute performance énergétique.

Par une chaudière à électricité solaire ?

Si votre logement se situe dans une région ensoleillée, cette chaudière est la plus recommandée. À elle seule, elle peut couvrir 80 % de vos besoins. Installez un dispositif complémentaire qui prendra en charge les 20 % restants. En effet, pour que la totalité de vos besoins en termes de chauffage soit couverte, l’appui d’une autre source d’énergie est indispensable.

Par une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur peut produire de l’ECS (eau chaude sanitaire) et chauffer votre logement. Elle puise l’énergie disponible dans l’environnement pour assurer sa fonction (dans l’air, l’eau et le sol). La PAC peut, en effet, être très rentable à l’usage malgré son prix d’achat élevé.

Elle possède une performance énergétique excellente et la technologie de la thermodynamique lui permet de présenter un rendement non-négligeable. Vous pouvez être sûr que vous utilisez un équipement écologique en optant pour la pompe à chaleur.

L’adjonction de celle-ci avec une chaudière gaz à condensation est aussi une bonne solution. À ce moment-là, vous utiliserez une chaudière hybride qui est performante et robuste. Vous profiterez, ainsi, d’un confort thermique optimisé. Comme la pompe à chaleur ne peut assurer le chauffage en période de grand froid, la chaudière gaz à condensation se chargera de prendre le relai.

Par la pompe à chaleur BOOSTHEAT

Cet appareil utilise le gaz telle une chaudière à condensation. Il s’agit d’un tout nouveau type d’équipement de chauffage qui associe la technologie thermodynamique et la technologie à condensation. Les éléments qui la composent sont : une chaudière gaz à condensation, une pompe à chaleur air-eau et un compresseur thermique. La combinaison de ces trois dispositifs rend la pompe à chaleur BOOSTHEAT très performante. Elle est, d’ailleurs, la plus économique, la plus écologique et la plus robuste de tous les équipements de chauffage jamais disponible sur le marché.

Construite par une entreprise française du même nom, cette pompe à chaleur a la capacité de présenter un très haut rendement pouvant atteindre 200 %. En termes d’économies d’énergie, elle peut réduire jusqu’à 3 fois votre consommation d’énergie avec un CoP de l’ordre de 3. C’est-à-dire qu’elle produit 3 kWh pour n’en consommer que 1 kWh.

Pensez à installer un système de régulation et de programmation. Ce dispositif vous aidera à optimiser et à orchestrer au plus près vos consommations énergétiques et ainsi valoriser les énergies renouvelables.

Les aides pour remplacer votre chaudière

Les subventions vous aideront énormément pour le remplacement de votre chaudière fioul. Seulement, certains modèles ne peuvent pas vous permettre d’y prétendre, sauf pour ceux à très haute performance énergétique. Certaines conditions sont également à respecter pour l’octroi de ces aides. N’hésitez donc pas à bien vous informer avant d’arrêter votre choix sur un modèle quelconque.

Pour vous, voici quelques-unes des aides auxquelles vous pouvez prétendre :

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) – l’abattement est de 30 % sur le prix de l’appareil. À condition que votre nouvelle chaudière soit installée par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • L’aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) – elle est accordée sous conditions de ressources : pour les revenus modestes, 1 600 € et 2 000 € pour les revenus très modestes. 35 à 50 % du montant HT des travaux sont accordés avec des limites de 7 000 et 10 000 € ;
  • Éco-prêt à taux zéro – un montant allant jusqu’à 30 000 € est accordé avec la même condition concernant le professionnel RGE ;
  • La Prime énergie – avec l’intervention d’un professionnel RGE pour l’installation, un montant pouvant aller jusqu’à 500 € environ peut être accordé ;
  • La TVA à taux réduit – le taux de celle-ci est réduit à 5,5 %. Il faut, cependant, que votre maison soit terminée depuis au moins 2 ans.

Si vous souhaitez connaître le budget à prévoir pour remplacer votre chaudière fioul, vous pouvez obtenir un devis gratuit en remplissant le formulaire mis à votre disposition.