RADET, le fournisseur de chauffage urbain de Bucarest au bord de la faillite

Pour sa prochaine réunion qui se déroulera aujourd’hui, le Conseil général de Bucarest (CGMB) a inscrit trois projets de résolution à son ordre du jour. L’objectif est de sauver la société RADET, fournisseur de chauffage urbain de Bucarest, qui est au bord de la faillite.

Comme solution, la municipalité prévoit de diviser Energetica, la société municipale existante, en deux sociétés, à savoir Termoenergetica et Energetica Servicii. Selon Profit.ro, ces deux entités vont reprendre les activités distinctes menées par Radet. Ainsi, Termoenergetica reprendra les activités de production et de transport de chaleur, tandis qu’Energetica Servicii poursuivra les travaux de modernisation du réseau de distribution obsolète, financés en partie par une subvention de 170 millions d’euros de l’Union européenne.

Profit.ro rapporte également que la municipalité s’apprête à acheter le producteur d’électricité et de chaleur ELCEN au prix de liquidation.

Le principal point faible de ce plan est qu’il doit être approuvé par les deux tiers des membres du conseil municipal, ce qui est hautement improbable compte tenu de l’évolution récente de la situation. En effet, la Cour vient d’invalider les sociétés municipales (notamment Energetica) promues par la maire Gabriela Firea, qui a également perdu le soutien du parti au pouvoir (le parti social-démocrate PSD). La raison est que les sociétés municipales ont été créées à la majorité simple par le CGMB, tandis que la loi stipule qu’une majorité des deux tiers est requise pour adopter ce plan.

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !