Le chauffage urbain combat la pauvreté en Écosse

chauffage-urbain-auvrete-ecosse

Le chauffage urbain peut aussi servir à combattre la pauvreté !

C’est en tout cas ce qu’assure un rapport de la SSE, publié conjointement avec l’Université d’Edimbourg. La SSE est un opérateur britannique de réseaux de chaleur.

Le rapport mentionne donc un réseau de chaleur installé en 2013 dans le quartier de Wyndford, à Glasgow, dans un complexe de logements sociaux situé dans une zone urbaine où le taux de pauvreté est plus important que la moyenne.

Un réseau de 5 km fournit de la chaleur grâce à une centrale de cogénération de 1,2 MW, à trois chaudières à gaz de 4,5 MW chacune, et à une unité de stockage de 120 000 litres.

Le rapport nous informe qu’après l’installation du réseau, 50% de locataires en moins disaient devoir réduire leurs dépenses alimentaires pour payer les factures de chauffage.

Le nombre de locataires devant remettre à plus tard le paiement d’autres factures pour payer celles de chauffage a lui aussi chuté de 40%, tandis que seuls 4% des locataires ont estimé avoir eu froid cet hiver, un nombre en chute de 53% !

David Raley, Project Manager chez Vital Energi, qui opère le réseau, a commenté l’étude :

« Notre plus grand succès au travers de ce projet a été de montrer qu’un projet de retrofit dans des logements sociaux peut aider à réduire la pauvreté énergétique.

Ce n’est certainement pas une découverte pour les promoteurs du chauffage urbain en Grande-Bretagne. Mais les projets de chauffage urbain peuvent être complexes et nécessiter de nombreux apports, ainsi qu’un leadership local pour voir le jour. »

Related Posts

Recevez la Newsletter DHC News

Inscrivez-vous pour recevoir toutes dernières infos sur les réseaux chaleurs, que ce soit les actus, les innovations et bien d'autres encore !