Changer sa chaudière fioul – Aides au remplacement

Les foyers qui utilisent encore aujourd’hui une chaudière fioul devraient envisager de la changer par un autre équipement de chauffage. Ce type de chaudière sera, en effet, bientôt supprimé du marché du chauffage en raison de son faible rendement et l’empreinte carbone trop élevée du fioul. D’ailleurs, l’équipement n’est plus éligible aux aides de l’État et des collectivités. Hormis le type de chaudière pour changer la chaudière fioul, il est aussi indispensable de connaître toutes les aides au remplacement de celle-ci. Tour d’horizon sur les alternatives à la chaudière fioul ainsi que les aides possibles.

Changer sa chaudière fioul – Aides au remplacement Chaudière gaz et pompe à chaleur BOOSTHEAT.20

Les alternatives pour changer la chaudière fioul

De nombreuses alternatives se présentent, en effet, à vous pour changer votre chaudière fioul. Vous pouvez utiliser une chaudière utilisant un autre combustible ou une autre technologie. Il est également recommandé que vous optiez pour un équipement à très haut rendement. Certains modèles peuvent, en effet, vous ouvrir droit aux diverses subventions surtout ceux à haute performance énergétique (HPE). Il est bon de souligner qu’une chaudière HPE n’est pas un type de chaudière, mais une appellation. Une chaudière HPE vous donne la possibilité d’économiser sur votre facture énergétique.

Pour vous, voici les différents types de chauffage pouvant présenter une très haute performance énergétique :

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation est la plus présente dans la majorité des foyers. Elle utilise, en effet, le gaz comme combustible pour chauffer votre maison. Le gaz est, d’ailleurs, une source d’énergie qui est peu coûteuse. La chaudière ne rejette pas les fumées produites par la combustion du gaz. En effet, elle les réutilise afin de récupérer la chaleur latente de la vapeur qui y est contenue pour chauffer le fluide caloporteur qui transmettra la chaleur au circuit de chauffage de votre maison. Son rendement dépasse 100 % grâce à la technologie qu’elle embarque, celle de la condensation. Ce qui vous permet de profiter d’un excellent confort thermique et d’utiliser de l’eau chaude sanitaire.

Il convient de préciser que toutes les chaudières à condensation ne sont, toutefois, pas forcément HPE. Elles doivent, en effet, avoir une efficacité énergétique saisonnière de plus de 90 % et avoir 70 kW de puissance pour pouvoir être considérées comme étant HPE. Il faut alors que vous posiez bien la question lors de l’achat de votre équipement.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur embarque la technologie thermodynamique pour présenter un rendement allant au-delà de 100 %. Il existe trois catégories de pompe à chaleur : aérothermique, hydrothermique et géothermique. Ainsi, une pompe à chaleur peut être air-air, air-eau, eau-eau, sol-sol ou sol-eau. Cet équipement de chauffage vous permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire et chauffer votre maison, s’il est double service. Avec un modèle simple, vous ne pourrez chauffer que votre logement. Les économies d’énergie que vous pouvez réaliser avec une pompe à chaleur peuvent atteindre 60 %.

Le type de pompe à chaleur air-eau est, en effet, celui qui vous permet de prétendre aux aides des collectivités et de l’État, car elle utilise une énergie renouvelable. Pour fonctionner, elle capte les calories dans l’air, le sol ou l’eau pour les transformer en chaleur lui permettant de chauffer le fluide caloporteur qui, quant à lui, est contenu dans le circuit de chauffage.

Le chauffage le plus récent

D’autres types d’équipements font actuellement leur apparition dans le domaine du chauffage. En effet, il s’agit d’une pompe à chaleur air-eau qui embarque la technologie thermodynamique et qui fonctionne au gaz telle une chaudière. Ainsi, la combinaison de la condensation de la chaudière et la thermodynamique en plus de l’efficacité de son compresseur thermique lui donne la possibilité de présenter un rendement atteignant 200 %.

Comment choisir votre nouveau chauffage ?

Le choix d’un nouvel équipement pour remplacer votre chaudière fioul n’est pas à prendre à la légère. En effet, de nombreux facteurs sont à considérer comme la situation de votre logement (isolation des murs, combles, vitrages et toit) et le nombre d’occupants de l’habitation.

Prenez également soin de bien choisir le bon combustible pouvant remplacer le fioul comme le gaz naturel qui est le plus utilisé. À condition, cependant, que votre maison soit branchée au réseau gaz naturel. Privilégiez, aussi, les granulés de bois si vous préférez utiliser le bois comme combustible.

Le choix de la technologie est également très important, parce que le rendement et la performance de votre nouvel équipement dépendent de celle-ci. Ainsi, vous avez le choix entre la condensation et la thermodynamique.

Quelles sont les aides au remplacement d’une chaudière fioul ?

Pour vous aider, nous vous présentons ci-après un tableau présentant les diverses aides dont vous pouvez bénéficier lors du remplacement de votre chaudière fioul. Ces aides sont, toutefois, octroyées sous certaines conditions.

Quelle aide ? À quoi elle s’applique ? Quel est son montant ?
 

 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique – CITE

 

 

Au changement d’une chaudière fioul par un système plus performant.

  • 30 % sur le prix du matériel,
  • 30 % sur le coût de la main-d’œuvre,
  • 50 % sur le coût de la dépose de la cuve de stockage du fioul.
L’éco-prêt à taux zéro Au remplacement d’une chaudière fioul par un système vous permettant de réduire considérablement la consommation énergétique de votre maison. Jusqu’à 30 000 € si vous réalisez divers travaux
L’aide Habiter mieux Agilité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) Au remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement de chauffage plus performant.
  • Pour les ménages aux ressources très modestes : 50 % du montant des travaux HT, plafonné à 10 000 € ;
  • Pour les ménages aux ressources modestes : 35 % du montant des travaux HT, plafonné à 7 000 €.
L’aide Habiter mieux Sérénité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) À la réalisation de plusieurs travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25 %.
  • Pour les ménages aux ressources très modestes : 50 % du montant des travaux HT, plafonné à 10 000 € et une prime correspondant à 10 % du montant des travaux HT, limitée à 2 000 € ;
  • Pour les ménages aux ressources modestes : 35 % du montant des travaux HT, plafonné à 7 000 € et une prime correspondant à 10 % du montant des travaux HT limitée à 1 600 €.
La TVA à taux réduit Au remplacement d’une chaudière fioul et tous les travaux qui en découlent. La réduction du taux de TVA est de 5,5 % sur l’ensemble du montant des travaux.
Exonération de la taxe foncière  

Au remplacement d’une chaudière fioul par un équipement plus performant.

Vous pouvez être exonérés de taxe foncière à hauteur de 50 à 100 % durant 5 ans maximum, à partir de l’année suivant celle du dernier paiement des travaux.
Les aides des collectivités territoriales Au remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement plus performant. Il est variable selon les régions, départements, communes. Vous pouvez consulter la liste des aides sur le site de l’Anil.

 

Pour changer votre chaudière fioul, il est plutôt recommandé de vous tourner vers un équipement tel qu’une chaudière gaz à condensation qui peut répondre parfaitement à vos besoins ainsi qu’aux critères exigés pour l’obtention d’une aide. Si vous souhaitez, cependant, obtenir un devis gratuit pour une chaudière gaz, vous pouvez remplir le formulaire qui est mis à votre disposition.